1. IS
  2. FR
  3. Agenda

« The Making of Gnawa, a Historical Synthesis of Black Morocco », Chouki el Hamel

Publié le 7 juin 2024 Mis à jour le 9 juillet 2024

The Making of Gnawa, a Historical Synthesis of Black Morocco

Chouki el Hamel, Professor, Arizona State University, USA

Présentation : Hélène Sechehaye du LaM

En partenariat avec le Laboratoire de Musicologie de l'ULB et le Musée Royal d'Afrique Centrale de Tervuren.

Summary  :
Gnawa represents the diaspora of black West Africans in Morocco, the majority of whom were forcefully transported across the Sahara and sold in different parts of Morocco. The historical journey of the Gnawa in Morocco and their fascinating integration into the Moroccan social landscape, still retain a cultural and a social distinctiveness. The Gnawa as a spiritual and a musical group became a quasi-corporate community that absorbed and empowered all black participants from different ethnic backgrounds. The historical agency of this enslaved and marginalized group is clearly expressed in the lyrics of their songs. Hence, their songs expand the archive of black subjectivity. The very existence of Gnawa is a testimony of the lived experience of black Moroccans. The interest in Gnawa music can be attributed largely to Jazz Ambassadors like Randy Weston, an international appeal which led to the establishment of the Gnawa and World Music Festival in Essaouira in the end of the 1990’s.

Résumé :
Les Gnawa représentent la diaspora des Africains de l'Ouest au Maroc, dont la majorité a été transportée de force à travers le Sahara et vendue dans différentes régions du Maroc. Le parcours historique des Gnawa au Maroc et leur intégration fascinante dans le paysage social marocain conservent une spécificité culturelle et sociale. Les Gnawa, en tant que groupe spirituel et musical, sont devenus une communauté quasi corporative qui a absorbé et responsabilisé tous les participants noirs de différentes origines ethniques. L'action historique de ce groupe asservi et marginalisé est clairement exprimée dans les paroles de ses chansons.  Par conséquent, leurs chansons élargissent les archives de la subjectivité noire. L'existence même du gnawa est un témoignage de l'expérience vécue par les Marocains noirs.  L'intérêt pour la musique gnawa peut être attribué en grande partie à des ambassadeurs du jazz comme Randy Weston, un attrait international qui a conduit à la création du Festival Gnaoua et Musiques du Monde à Essaouira à la fin des années 1990. 

Chouki El Hamel is director of the Center for Maghrib Studies and a professor of history in the School of Historical, Philosophical and Religious Studies at Arizona State University, specializing in West and Northwest Africa who is particularly interested in the subaltern relationship of servile and marginalized communities to Islamic ruling institutions. His research into these relationships revolves around issues of slavery, race/ethnicity/color, gender, power/class, and restorative justice. He published two books, among which Black Morocco: A History of Slavery, Race, and Islam (Cambridge University Press, 2013, translated into French in 2019). He recently published The Story Map: Race & Slavery, a website that provides an excellent entry to a wider public-facing debate about slavery and race in North Africa.

Chouki El Hamel est directeur du Centre d'études maghrébines et professeur d'histoire à la School of Historical, Philosophical and Religious Studies de l'Arizona State University, spécialiste de l'Afrique de l'Ouest et du Nord-Ouest. ). Chercheur africaniste qui s'intéresse particulièrement à la relation subalterne des communautés serviles et marginalisées avec les institutions dirigeantes islamiques, il a suivi sa formation et ses études doctorales à l'université de la Sorbonne. Il a publié deux ouvrages, dont Black Morocco : A History of Slavery, Race, and Islam (Cambridge University Press, 2013). Ce livre a été traduit en français en 2019. Il a récemment publié The Story Map : Race & Slavery, un site web qui constitue une excellente entrée dans un débat public plus large sur l'esclavage et la race en Afrique du Nord.

Date(s)
Le 30 septembre 2024

de 14h à 17h

Lieu(x)
Campus du Solbosch

ULB - Institut de Sociologie - Bât. S

Avenue Jeanne 44 à 1050 Bruxelles

Salle Janne (15e étage)